mercredi 21 mars 2018

Bienvenue à l'été

Les habitants de Bétheniville ne devraient plus tarder a bénéficier enfin d'un meilleur débit ADSL. C'est ce que je disais le mois dernier, et le mois d'avant, et le mois d'avant... etc...
Ça devrait arriver, certes, mais pas encore tout de suite,... la migration était initialement prévue au cours du premier semestre 2018 mais la date vient encore d'être repoussée comme chaque mois, cette fois à fin Août.

Le mieux désormais et de ne plus faire de pronostiques... 

Rappelons que la "montée en débit" ADSL ne permettra pas d'avoir des débits d'"upload" (envoi) extraordinaires mais elle améliorera considérablement les débits de "download" (réception) pour la majorité des habitants - ce qui permettra aux particuliers d'avoir enfin accès à toutes les offres de triple play mises en avant par les opérateurs.

Reste que dans l'attente, la 4G est la seule alternative viable pour les impatients (j'ai dit "impatient", pas "virulent") dont je suis -je l'avoue. 

A propos de la réception mobile : un habitant de la commune me signalait récemment que je me trompais en disant que seul orange était encore présent dans la commune. 
Si vous vous trouvez dans certains quartiers, il se peut que vous puissiez encore capter des ondes de Bouygues ou SFR venant de Hauviné ou Pontfaverger. Je vous le souhaite car les débits de Bouygues notamment avec une 4Gbox sont a priori très élevès, d'après cet habitant. 
Renseignez-vous et si votre expérience avec ces opérateurs est satisfaisante, faites m'en retour ! Avez vous une 4Gbox ou un simple téléphone? Je me ferai un plaisir de le signaler car pour ma part, les tests de réception effectués sont a peu près nuls. Bouygues par exemple considère que les rues centrales de Bétheniville sont inéligibles à sa 4G-box. Ce qui veut dire que même si on veut la tester, on ne peut pas l'obtenir. A voir si la réponse serait la même en boutique.

Attention toutefois: par "satisfaisant", on ne parle pas d'une communication téléphonique en 2G mais bien d'un accès "data" internet utile. On entend donc une connexion réellement 4G, stable, sure et continue, capable de remplacer avantageusement un accès ADSL filaire. Si vous captez juste une demi heure par jour, à cheval sur votre toit quand il y a du vent, ce n'est pas exactement ce qu'on peut appeler une connexion satisfaisante.

Qu'on ne se méprenne pas pour autant. Je ne critique pas spécialement notre situation à Bétheniville ni l'action de la municipalité qui, même motivée, n'a en définitive que peu de pouvoir et d'impact sur des affaires avant tout privées, d'entreprises privées. 
Mais au moins ici, des choses vont se passer, même si elles tardent beaucoup. 
La situation de toutes les zones rurales est compliquée partout en France. et il y a d'énormes différences entre les chiffres de couverture annoncés par les opérateurs et la réalité du terrain. Orange qui est bon ici est très mauvais dans le sud-Ardennes et hors des gros bourgs, par exemple, alors que SFR y marche sensiblement mieux. C'est vrai aussi que Bouygues, partout là où il est, donne de très bons débits. Free reste sûrement le plus agressif sur les tarifs bas, il fait des progrès sur la couverture mais reste loin derrière les autres.
En résumé, ne généralisons pas mais puisqu'on vit ici autant essayer de se battre pour avoir le meilleur et le choix : C’est à dire un bon accès ADSL pour tous et au moins deux réseaux mobiles concurrents, histoire de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Pour l'instant, nous n'avons pas encore d'ADSL performant (moins de 1.2 Mbs au plus élevés et certains foyers carrément en 512 k !) et il n'y a plus qu'un seul opérateur mobile "sérieusement" implanté (je le répète car c'est le seul qui fonctionne vraiment partout sur la commune). 
La "fracture numérique", dont Jacques Chirac parlait déjà sous son mandat, il y a pourtant longtemps, est toujours un sujet d'actualité et encore pour longtemps.

vendredi 5 janvier 2018

Bonne année

Bonne année à tous les lecteurs de ce site.


En espérant que 2018 soit la plus paisible des années et qu'elle offre à chacun l'opportunité de voir ses rêves se réaliser.

Dans un récent article, je rapportais que la date de raccordement au NRA nouveau de Betheniville avait encore été repoussée jusqu'au 1er mars. Et bien, il vient encore d'être repoussé au 29 mars...
En fait, rien de nouveau. Cette date a sans cesse été repoussée d'un mois, par mois, en moyenne.
Le côté positif, c'est qu'au moins des travaux sont en cours et que ce raccordement finira par se faire... un jour... ou l'autre... Contrairement à de nombreuses autres zones rurales du pays. 

Pour info, à Bétheniville, nous sommes en moyenne à 1 Mb/s de réception. En France, si on parle de "très haut débit" à partir de 30 Mb/s, on considère maintenant que moins de 5 Mb/s ne peut plus être considéré comme du "haut débit" mais bien du "bas débit". De l'autre côté de l'atlantique, les USA viennent de fixer le seuil en deçà duquel on ne peut même plus parler de simple "haut débit" à 25 Mb/s".

Pour finir et être tout à fait honnête, il faut dire aussi que, dans notre pays, on a peut-être voulu tout, trop vite et surtout pour trop peu d'argent. La France est sans doute l'endroit où l'internet revient le moins cher pour les clients. Aux USA, pour un abonnement comparable, il faut compter plus du double du prix français et les abonnements mobiles sont également beaucoup plus onéreux en moyenne. Les travaux de raccordement, lourds, se paient forcément, d'une manière ou d'une autre. La question est finalement toujours la même : qui paie quoi ? et quand ? Aux USA, c'est simple : investissements 100% privés... en France, c'est disons... plus "compliqué"... comme toujours.